Partager avec votre communauté

Le Fonds fiduciaire de partenariat pour l’énergie et l’environnement (EEP Afrique) a récemment lancé un appel à propositions concernant des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique menés en Afrique. Les sociétés et les start-ups intéressées ont jusqu’au 10 mars 2020 pour se faire enregistrer afin de postuler pour des subventions et des avances remboursables, comprises entre 200 000 et 500 000 euros. Quinze pays africains sont concernés.

Un appel à propositions a été lancé pour soutenir des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique menés en Afrique. Il s’agit d’une initiative du Fonds fiduciaire de partenariat pour l’énergie et l’environnement (EEP Afrique) qui l’a baptisée « L’énergie propre au service de la croissance verte ». Quinze pays sont concernés par l’appel à projets de l’EEF Afrique. Il s’agit du Burundi, du Kenya, du Lesotho, du Malawi, du Mozambique, de la Namibie, du Rwanda, des Seychelles, de l’Afrique du Sud, de l’Ouganda, de la Zambie, du Zimbabwe, de la Tanzanie, du Botswana et de l’eSwatini (ex-Swaziland).

Les sociétés et les start-ups des pays concernés devront se faire enregistrer via la page web d’EEP Africa au plus tard le 10 mars 2020. Les porteurs de projets retenus pourront obtenir des subventions ou des avances remboursables comprises entre 200 000 et 500 000 euros, le minimum de cofinancement requis étant de 30 % du budget total du projet.

Les types de projets requis

Les projets présentés par les entreprises devront se situer à un stade précoce de développement actif et mis en œuvre dans un ou plusieurs pays sélectionnés par EEP Afrique. Les entreprises pourront utiliser n’importe quel type d’énergie renouvelable ou promouvoir des technologies d’efficacité énergétique. Les demandes seront évaluées sur la base de l’innovation conceptuelle, de l’impact sur le développement, du modèle d’entreprise et de la viabilité financière. Les candidats présélectionnés seront contactés en mai et la décision finale sera annoncée en septembre 2020.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •