Partager avec votre communauté

En Algérie, le président par intérim Abdelkader Bensalah a limogé Rachid Hachichi, le patron de la société publique des hydrocarbures et l’a remplacé par Kamel Eddine Chikhi, jusque-là en charge des partenariats du groupe. Cette nouvelle nomination intervient au moment où la chambre basse du parlement approuvait le nouveau code pétrolier qui vise à attirer de nouveaux investissements dans le secteur.

Aucune raison officielle n’a été avancée pour justifier la décision.

Rachid Hachichi qui a été nommé en avril dernier, avait remplacé Abdelmoumen Ould Kaddour qui était à la tête de la société depuis 2017.

Le nouveau patron de la Sonatrach est géologue de formation. C’est le troisième responsable de l’entreprise publique en 2 ans. Il a entre autres, dirigé l’Institut algérien du pétrole et le département de géologie pétrolière du groupe.

Les ventes de pétrole et de gaz représentent 60 % du budget de l’Etat algérien et 94 % des exportations, mais ces dernières ont fortement diminué en raison de la baisse des prix du brut depuis 2014 et de la hausse de la consommation intérieure d’énergie.

Olivier de Souza

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •