Partager avec votre communauté

Aquaterra a déclaré mardi que l’accord de Chevron avait été attribué par le biais de la filiale en propriété exclusive de la grande compagnie pétrolière en Angola – Cabinda Gulf Oil Company (CABGOC).

Destinée au champ Lifua-A, la plate-forme supportée par conducteur (CSP) sera conçue et installée dans 60 mètres d’eau.

Sea Swift a été choisi pour sa conception modulaire afin de minimiser le temps de construction et de mise en œuvre et pour sa capacité à fabriquer la plate-forme localement à Cabinda, en Angola. Aquaterra Energy gérera l’ensemble de la portée du projet via ses équipes internes d’ingénierie et de gestion de projet et emploiera à la fois un support de fabrication et d’installation angolais.

Stewart Maxwell , directeur technique chez Aquaterra, a déclaré: «Les CSP sont parfois mal compris et peuvent souvent être négligés pour les plates-formes à chemises plus traditionnelles.

«Cependant, des CSP comme Sea Swift peuvent être installés par jack-up, afin que les opérateurs puissent profiter de l’infrastructure dont ils disposent sur le terrain, sans avoir besoin de mobiliser d’autres actifs – économisant ainsi un temps et des ressources précieux.»

Sea Swift est une plateforme offshore à installation minimale pour des retours rapides dans les eaux peu profondes. Aquaterra affirme que Sea Swift minimise les temps de construction et de mise en œuvre en utilisant des conducteurs de puits comme support structurel pour le dessus et réduit le temps de premier pétrole et l’investissement en capital inférieur.

«Ce sera notre cinquième plate-forme Sea Swift en Afrique de l’Ouest et met en évidence l’importance croissante de la fabrication de plates-formes flexibles qui peuvent non seulement aider les règles de contenu local mais aussi réduire l’impact environnemental via des options d’installation innovantes», a ajouté Maxwell.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •