Partager avec votre communauté

Les produits dérivés du pétrole sont partout : matières plastiques,peintures, encre d’imprimerie, vêtements, produits de beauté….

« En effet on trouve du pétrole dans les cosmétiques ou du moins des dérivés du pétrole : paraffine, vaseline… sont des produits issus de la chimie du pétrole. On les utilise pour donner de la texture, de l’épaisseur, et souvent ils sont utilisés dans les produits protecteurs car ils sont très occlusifs. Cela forme comme une pellicule homogène à la surface de la peau qui aide à préserver son eau ou à éviter qu’elle ait trop froid.

Les dérivés de pétrole sont alors incorporés dans une grande variété de cosmétiques. Lotions capillaires, laits démaquillants, crèmes nettoyantes, crèmes barrière, crèmes astringentes… De la prévention des rides à la protection des gencives pour les porteurs de prothèses .

Il faut savoir que cette énergie n’est pas renouvelable. Les réserves diminuent et l’offre est toujours croissante. Conséquence : la flambée des prix du pétrole remet en cause notre modèle économique. Il est bon de savoir que d’autres ressources renouvelables peuvent être utilisées afin de préserver notre capital « pétrole ».

Actuellement, le développement de la cosmétique bio permet à chaque personne de décider si elle continue d’utiliser ou non des produits avec du paraben. Les choix peuvent se faire sur :

  • les huiles végétales (jojoba, avocat, olive…)
  • les excipients composés d’eau florale
  • les bases lavantes végétales
  • les émulsifiants naturels (noix de coco, glycine …)
  • les actifs à base d’extraits naturels (vitamines, sels minéraux …)
  • les conservateurs naturels (huiles essentielles, extraits, polymère naturel…), certains synthétiques sont acceptés par Ecocert *
  • les ingrédients bio certifiés

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •