Partager avec votre communauté

La Banque africaine de développement (BAD) vient d’allouer 48,82 millions € à la centrale solaire de Yeleen au Burkina Faso. Le financement a été alloué sous forme de prêt.

La centrale, d’une capacité de 52 MW est construite dans le cadre de l’initiative « Desert to Power 2020-2024 » de la banque. À son achèvement, elle fournira de l’énergie à 30 000 nouveaux ménages, soit 200 000 personnes environ. Le coût de construction de l’infrastructure a été estimé à 136,69 millions €. Le reste du financement sera mobilisé auprès de l’Agence française de développement, l’Union européenne et la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL).

Ce projet fait partie du programme de développement du solaire « Yeleen » mis en œuvre par le pays. Il comporte la mise en place de centrales photovoltaïques, le développement du réseau de distribution électrique et l’électrification rurale à travers les mini-réseaux et les installations solaires individuelles. La partie rurale de l’initiative vise 150 000 ménages.

La Burkina Faso enregistrait en 2018, un taux d’électrification nationale de 21 %.

Gwladys Johnson Akinocho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •