Partager avec votre communauté

L’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA) a annoncé le mercredi 24 mars, qu’elle  allait financer à hauteur de 932 945 dollars (518,3 millions FCFA) une étude de faisabilité d’un projet visant à connecter plus de 100 000 ménages à des mini-réseaux d’énergie solaire (mini-grids solaires) dans les zones rurales du Cameroun.

D’après cette structure américaine, le projet s’appuie sur une solution innovante de stockage sur batterie.

« Nous sommes fiers que les entreprises américaines participent au développement de nouvelles solutions pour répondre aux besoins en énergie du Cameroun. Un tel partenariat crée une synergie pour des résultats agiles, durables et adaptés aux besoins locaux. Cette action n’est qu’une des nombreuses façons dont les Etats-Unis collaborent pour soutenir la prospérité, la sécurité et le développement du Cameroun », a commenté Vernelle Trim FitzPatrick, chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun.

D’après les chiffres officiels, au Cameroun, 27% des ménages ont accès à l’énergie électrique et la précarité énergétique est encore plus marquée en zone rurale : 70% de la population rurale (soit 60% des Camerounais) n’a pas accès à l’électricité, selon Investir au Cameroun.

L’USTDA revendique un portefeuille mondial de 20 projets de mini-réseaux qui déploient des solutions innovantes made in America.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •