Partager avec votre communauté

Le ministre des Mines de la République démocratique du Congo, Willy Kitobo Samsoni, prévoit de rencontrer des sociétés minières pour convenir d’un moratoire sur le confinement des travailleurs dans les sites miniers en raison du coronavirus.

Le mois dernier, des groupes de la société civile ont exigé la fin des politiques obligatoires de confinement des sites miniers mises en place par les sociétés d’extraction de cuivre et de cobalt pour éviter les épidémies de coronavirus.

Samsoni a déclaré dans un communiqué publié dimanche qu’il s’engagerait avec les sociétés minières et leur délivrerait un moratoire afin de mettre fin à l’internement tout en tenant compte de leurs besoins individuels.

Toutes les entreprises minières doivent trouver «des solutions appropriées afin de protéger à la fois l’économie et les travailleurs qui ont été séparés de leurs familles depuis longtemps», a déclaré Samsoni.

Samsoni, s’exprimant au cœur de la ceinture de cuivre du Congo, a également évoqué les difficultés que la pandémie a causées au secteur minier, une partie critique de l’économie qui a généré 32% du PIB et 95% des recettes d’exportation en 2018.

« Le coronavirus a porté un coup fatal aux activités minières, avec l’impossibilité de rapatrier les capitaux, les importations de produits pour l’industrie qui s’arrêtent, la chute vertigineuse des prix des métaux sur les marchés mondiaux en mars », a-t-il déclaré.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •