Partager avec votre communauté

Outotec a remporté un contrat avec La Sino-Congolaise Des Mines (Sicomines), une coentreprise d’entreprises chinoises et congolaises, pour la livraison de la technologie d’extraction de solvants au cuivre au projet de Sicomines près de Kolwezi.

La commande, évaluée à environ 30 millions de dollars, a été enregistrée avec les commandes d’Outotec pour le deuxième trimestre.

La portée d’Outotec comprend l’ingénierie de base, les livraisons de technologies et d’équipements ainsi que les services de conseil pour l’installation mécanique et la mise en service et le démarrage de l’usine modulaire d’extraction par solvant de cuivre VSF X.

«Nous sommes impatients de travailler avec Sicomines sur ce projet. Nous serons heureux de fournir le package technologique, y compris notre concept modulaire VSF X moderne et les avantages qui l’accompagnent – une livraison et une installation rapides ainsi que des performances respectueuses de l’environnement et sûres de l’usine. Le projet Sicomines sera une excellente référence pour Outotec sur le marché actif du cuivre-cobalt en Afrique », a déclaré Kalle Harkki, responsable des activités de raffinage des métaux d’Outotec, dans un communiqué.

Selon un document publié en 2011 par l’  Institut sud-africain des affaires internationales , les parties congolaise et chinoise ont conclu un protocole d’accord pour la première fois en 2007, dans lequel ces dernières investiraient dans des infrastructures en échange de concessions minières. En 2009, une troisième version modifiée du contrat décrivait une ressource de 10,6 millions de tonnes de cuivre et 626 619 tonnes de cobalt dans les concessions minières.

Outotec développe des technologies et des services pour l’utilisation durable des ressources naturelles de la terre.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •