Congo: Zenith Energy dans le champ pétrolifère de Tilapia

Partager avec votre communauté

Ce sera la première acquisition africaine de Zenith Energy. Par le biais de l’achat d’une participation dans AAOG Congo, Zenith affirme qu’elle acquiert un actif de production et de développement pétrolier très prometteur – le champ pétrolifère de Tilapia.

AAOG Congo détient une participation majoritaire de 56% et est l’exploitant du champ pétrolier de Tilapia en République du Congo. Les 44% restants sont détenus par la compagnie pétrolière nationale, la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC).

Le permis est situé à 1,8 km au large des côtes et est entré en production en 2008. Après avoir été foré à terre, il n’y a pas besoin d’équipement de forage en mer. Les installations de stockage et de traitement du pétrole se trouvent à 45 minutes de route de Point Noire et à 17 km de la raffinerie la plus proche.

AAOG Congo produit actuellement environ 30 barils de pétrole par jour.Cependant, les récents forages réussis effectués en 2018 et 2019 ont identifié plusieurs réservoirs de production potentiels dans la licence.

«Cela a confirmé la productivité potentielle transformationnelle obtenue grâce à la licence. Une récente analyse experte du journal filaire commandée par AAOG Congo après des activités de forage dans la formation de Djeno a indiqué que la qualité du réservoir est «entre bonne et excellente», a déclaré Zenith.

«La SNPC doit à AAOG Congo environ 5,3 millions de dollars à la suite des travaux menés à ce jour sur la licence. Zenith a rencontré SNPC et espère obtenir le remboursement intégral du montant susmentionné. À l’issue de l’acquisition et du remboursement du crédit par la SNPC, Zenith conservera 80% du montant susmentionné », a déclaré Zenith.

Sur la somme de 1 million de livres sterling, Zenith paiera 500 000 livres sterling en six versements mensuels égaux, le premier versement étant dû à l’achèvement et le dernier six mois plus tard, et 500 000 livres sterling devant être satisfaites par l’émission d’actions ordinaires dans le capital social de Zenith. à émettre au prix moyen pondéré en fonction du volume d’une action ordinaire de Zenith pendant une période de 14 jours de bourse avant la fin de la transaction.

Zenith prévoit de commencer les préparatifs des activités de forage dans le puits TLP-103C dès qu’il assumera le contrôle opérationnel de la licence.

Zenith financera la part d’AAOG d’un programme de travail pouvant atteindre 5,5 millions de dollars à convenir après l’achèvement, et le montant de toute prime de signature requise pour le renouvellement de la licence, comme convenu avec le ministère congolais des Hydrocarbures, sous réserve d’un plafond de 2 millions de dollars. si le bonus de signature est payable en un seul versement et sinon à un montant à convenir entre l’AAOG et Zenith si le bonus de signature est payable en plusieurs fois.

Andrea Cattaneo , PDG de Zenith Energy, a déclaré: «Nous sommes ravis d’avoir signé ce passionnant SPA pour acquérir AAOG Congo, qui représente notre première acquisition africaine et notre entrée dans la juridiction attrayante de la République du Congo.

L’acquisition enrichit et diversifie notre portefeuille d’actifs en ajoutant des réserves importantes et un potentiel de production potentiel. Cela s’inscrit dans la stratégie de notre société d’acquérir des actifs à fort potentiel de production inexploité.

La licence a une excellente production à la hausse, en particulier dans les horizons Mengo et Djeno. Cela a été confirmé par des enquêtes sur câble effectuées à la suite des récentes activités de forage, réduisant ainsi considérablement le risque de l’actif.

En cas de contrôle opérationnel, nous chercherons à entamer les préparatifs pour approfondir les activités dans le puits TLP-103C, à obtenir le remboursement intégral des fonds dus par la SNPC, ainsi qu’à mener à bien les négociations pour une nouvelle licence de 25 ans.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •