Partager avec votre communauté

En République du Congo, la société canadienne Zenith Energy a démarré des pourparlers avec le producteur AAOG pour l’acquisition de ses parts sur le champ pétrolifère de Tilapia.

Si les négociations s’achèvent avec succès, elles marqueront la première acquisition africaine de Zenith Energy qui a été créée en 2007. Les responsables de la firme basée à Calgary ont expliqué que cet intérêt se justifie par un potentiel pétrolier très important.

Pour rappel, les 44 % restants du champ Tilapia sont contrôlés par la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC).

Selon les premières propositions de Zenith, la transaction aura une valeur d’un million de livres sterling. Zenith paiera 500 000 livres sterling en six versements mensuels égaux, le premier versement étant attendu à la fin de la transaction et le dernier six mois plus tard. Les 500 000 livres restants seront réglés sous la forme d’une émission d’actions ordinaires dans le capital social de Zenith. L’action sera émise à un prix moyen pondéré en fonction du volume d’une action ordinaire de Zenith pendant une période de 14 jours avant la fin de la transaction.

Zenith prévoit de démarrer la préparation des activités de forage du puits TLP-103C dès qu’elle prendra le contrôle opérationnel de la licence. Le programme de travail qu’elle envisage de lancer coûtera au maximum 5,5 millions de dollars US.

Elle assurera aussi le montant de toute prime de signature requise pour le renouvellement de la licence, tel que convenu avec le ministère congolais du pétrole, sous réserve d’un plafond de 2 millions de dollars.

Il convient de souligner que la SNPC doit à AAOG une somme de 5,3 millions de dollars qui représente sa part des travaux effectués jusqu’à présent sur la Licence. Des sources proches du dossier ont fait savoir que les dirigeants de Zenith sont entrés en contact avec ceux de la SNPC et s’attendent à obtenir le remboursement intégral du montant susmentionné.

La production du site pourrait bondir de 1500 barils par jour l’année prochaine, si les travaux sur la découverte TLP-103C sont achevés à temps.

Olivier de Souza

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •