Partager avec votre communauté
  • LE MINISTRE JEAN CLAUDE KOUASSI INAUGURE LES REALISATIONSDU COMITE DE DEVELOPPEMENT LOCAL MINIER (CDLM) DE LA MINE D’OR DE SISSINGUE

Installé officiellement il y a un peu plus d’un an, le CDLM de la mine d’or de Sissingué a réalisé au profit des populations des infrastructures qui amélioreront significativement leur quotidien.

Les populations des douze villages impactés par les activités de la mine d’or de Sissingué dans le département de Tengréla, n’ont pas manqué de mots pour exprimer à M. Jean Claude Kouassi, Ministre des Mines et de la Géologie, toute leur joie et leur gratitude pour les réalisation socio-économiques dont elles ont été bénéficiaires dans le cadre des activités du Comité de Développement Local Minier. Doubasso, M’basso, Tiongoli, Ziékoundougou, Papara, Tengréla village, Tiakala, Gbini, Kana-Kono, Badikaha, Sissingué et Basso, ont bénéficié de centres de santé communautaires et intégrés, de salles de classes, de logements d’enseignants et d’infirmiers, de châteaux d’eau, de laboratoire d’analyses médicales et d’extension d’électrification. Par ailleurs, des jeunes de ces villages ont bénéficié de formation en soudure métallique, et ont reçu leurs attestations des mains du Ministre des Mines et de la Géologie.

 

Au regard de toutes ces réalisations, M. Traoré Négo, porte-parole des populations, a remercié le Ministre ainsi que les responsables de la mine d’or de Sissingué, pour avoir contribué à apporter aux populations des villages impactés un plus être, un mieux-être et des conditions de vie décentes. Il a exprimé la joie des populations et a fait la promesse d’un usage à très bon escient de ces infrastructures, tout en veillant au bon déroulement des activités du CDLM.


Le Ministre des Mines et de la Géologie, M. Jean Claude Kouassi, a pour sa part dit sa satisfaction au regard des infrastructures réalisées par le CDLM de la mine d’or de Sissingué. « Ces résultats, à la fois appréciables, probants et concrets, sont les fruits de vos efforts communs à tous, à chacune et à chacun des membres du CDLM de la mine d’or de Sissingué ! », a indiqué le Ministre, avant d’inviter les membres du CDLM à redoubler d’effort afin de faire du Comité l’outil de développement au service de l’ensemble des communautés impactées par l’activité minière.

Le Ministre a par ailleurs invité les membres du CDLM à créer des emplois pour les plus vulnérables, pour les femmes et pour les jeunes. Il a annoncé, en outre, un audit dans tous les CDLM, avec pour objectif d’identifier les dysfonctionnements éventuels, afin de trouver les solutions idoines aux menaces et risques auxquels les CDLM peuvent être exposés.

Installé officiellement le 26 octobre 2018, le CDLM de la mine d’or de Sissingué a reçu, au titre de l’exercice 2019, plus de 400 millions de FCFA qui constituent 0,5% du chiffre d’affaires annuel de la mine d’or. En plus des infrastructures déjà réalisées, le Comité a en perspective la construction des clôtures pour les centres de santé, l’équipement des différentes infrastructures, la promotion des activités génératrices de revenus, et l’ouverture, dans les sous-préfectures, de formationen agro-pastoral et au métier des mines.

Institués par la loi N° 2014-138 du 24 mars 2014 portant Code minier, les Comités de Développement Locaux Miniers (CDLM) ont pour vocation de contribuer au développement économique et social des localités impactées par les exploitations minières qu’elles ont bien voulu accueillir sur leurs terres. Ce développement se décline en réalisation d’infrastructures et équipements de base, d’amélioration des services sociaux de base et du cadre de vie. 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •