Partager avec votre communauté

L’Autorité Nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire (ANARCI) en partenariat avec la prestigieuse Ecole de Mines Paris (France) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), organisent la 4ème édition de la formation diplômante, dénommée le « Badge» sur la régulation de l’électricité à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 09 décembre 2019 à la Maison des entreprises à Abidjan Plateau.

Cette formation vise à Pour une régulation efficace de l’électricité dans un contexte de libéralisation et afin d’offrir aux cadres africains y exerçant de disposer de connaissances, de compétences et d’aptitudes nécessaires à la conduite de leurs activités professionnelles.

Ladite formation est une réponse aux besoins exprimés par des régulateurs du secteur de l’énergie en Afrique, des gestionnaires de réseau, et distributeurs d’énergie. Elle vise en priorité les cadres supérieurs des régulateurs du secteur qui devront faire face à l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité, a-t-on expliqué.

Quant au Directeur General de l’ANARE -CI M. Hippolyte EBAGNITCHIE, il a informé que , le mariage entre l’ANARE-Ci la Commission de Régulation de l’Energie France, l’Ecole Nationale de mines de Paris et le cabinet DELOITTE a permis , de permettre en place au sein des mines de Paris Tech, la formatuon devant aboutir au premier diplôme francophone denommé le Badge Régulation de l’Energie( Bilan D’Aptitudes Délivré par les Grandes Ecoles).

« Ainsi durant cinq jours, les 18 participants suivrons les cours à Abidjan, lesquels seront complétés par d’autres cours à l’école des mines de Paris en 2020 avant d’être couronnés par la soutenance d’un mémoire », a-t-il indiqué.

Les participants à cette formation  de 08 pays que sont : le Burkina Faso, le Congo (Brazzaville), le Benin, la Mauritanie, le Niger, le Burundi, Iles Maurice et la Côte d’Ivoire.

L’innovation réside dans la pluralité des formations  de base des auditeurs. Aussi, sont donc inscrits à cette 4ème édition: des Juristes, des électrotechniciens, des universitaires, des Communicateurs, des Financiers, ingénieurs, des Régulateurs et 1 représentant de l’UEMOA.

Donatien kautcha, Abidjan

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •