Partager avec votre communauté

Aprés signature de convention depuis Décembre 2018 avec le gouvernement Ivoirien  , Le groupe ERANOVE vient de franchir une nouvelle étape qui est celui : la réalisation d’un levée de fonds pour le démarrage du projet ATINKOU .

La Société financière internationale (IFC)  vient d’annoncer avoir mobilisé un package de financement de 303 millions € pour le nouveau projet de centrale à gaz en cours en Côte d’Ivoire. Elle a contribué à hauteur de 91 millions € sur fonds propres.

Le reste des fonds a été mobilisé auprès de plusieurs entités, dont la Banque africaine de développement, la Dutch entrepreneurial development Bank FMO, la Germany’s Deutsche Investitions (DEG), l’Emerging Africa Infrastructure Fund et l’OPEC Fund for International Development.

La centrale d’Atinkou d’une capacité de 390 MW sera implantée à 40 kilomètres à l’est d’Abidjan. Elle fonctionnera grâce à une technologie hautement efficiente en cycle combiné. Le coût total de sa mise en place est estimé à 404 millions €.

« Une fois achevée, la centrale d’Atinkou fournira une électricité abordable à des milliers de ménages et d’entreprises tout en participant à l’atteinte par le pays de ses objectifs en matière de transition vers un secteur énergétique plus écologique. L’investissement de la SFI dans ce projet témoigne de notre engagement à long terme aux côtés du secteur électrique ivoirien », a affirmé Linda Rudo Munyengeterwa, la directrice régionale de la SFI pour l’Industrie, l’Infrastructure et les Ressources naturelles au Moyen-Orient et en Afrique.

La Côte d’Ivoire fournit déjà de l’électricité au Ghana, au Togo, au Bénin, au Burkina Faso et au Mali. A terme, le pays prévoit de fournir de l’électricité aux autres pays limitrophes.  Le projet Atinkou / Ciprel 5 représente 2 500 emplois directs en phase de construction et 100 emplois directs en phase d’exploitation.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •