Partager avec votre communauté

Ivoiriennes, Ivoiriens, chers Compatriotes, chers amis de la Côte d’Ivoire

Comme il est de coutume le 18 mars de chaque année, nous célébrons aujourd’hui, à l’instar de toute la communauté internationale, la Journée Mondiale du Recyclage. Le thème retenu cette année est « Pour la planète, faites du tri ». Le but de cette célébration mondiale est de sensibiliser la population sur la nécessité d’observer les trois grands principes de la gestion des déchets, c’est-à-dire réduire, réutiliser et recycler. La célébration de ce jour met l’accent sur le recyclage qui est l’ensemble des opérations permettant de réintroduire dans un cycle de fabrication les matériaux contenus dans les déchets, à l’effet de leur offrir une seconde vie.
Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

Le recyclage est un défi mondial. A travers le monde, le souci d’un recyclage réussi a motivé plusieurs initiatives, depuis les technologies de séparation et de récupération des matériaux contenus dans les déchets, jusqu’à la fabrication de nouveaux produits utiles et très performants au plan environnemental. En Côte d’Ivoire, les initiatives en matière de recyclage qu’elles soient individuelles ou collectives, mises en œuvre par des particuliers, des structures publiques ou privées existent et sont à encourager.

Dans ce sens, la nouvelle politique de gestion des déchets solides dans notre pays accorde une place de choix au recyclage et à la valorisation des déchets.

Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

Selon les estimations, nous avons environ 20% de matières recyclables dans nos déchets, composées en grande partie de papiers-cartons, plastiques, textiles, métaux, verres etc. Ce qui correspond à environ 900 000 tonnes de déchets valorisables que nous produisons chaque année. A l’évidence, la gestion de cet important gisement de ressources, source de richesse et d’emplois, ne saurait se faire sans l’adoption de modes de vie durable et responsable ; notamment le tri, la réutilisation et le recyclage.

Ceci permettra entre autres, l’amélioration de la qualité du cadre de vie, la lutte contre la pauvreté et le chômage, tout en contribuant à la réduction des ressources financières de l’État allouées à la gestion des déchets. Ainsi, les économies réalisées pourraient être affectées à d’autres priorités nationales.

Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

Les défis et enjeux du recyclage sont écologiques, énergétiques, sanitaires et socio-économiques. Je voudrais partager avec vous ma conviction qu’une gestion écologique et rationnelle de nos déchets, intégrant le tri et le recyclage contribuera à créer des emplois verts et des richesses pour l’épanouissement des populations. C’est pourquoi vous conviendrez avec moi que, la lutte contre l’insalubrité que nous menons ne peut faire l’économie du recyclage de nos déchets. Pour que cela soit une réalité dans notre pays, j’invite chaque ivoirienne et chaque ivoirien à adopter un comportement éco-citoyen en vue de soutenir la politique de modernisation de gestion des déchets engagés par le Gouvernement.

Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

Tous, nous devons militer pour faire du recyclage une économie de marché dynamique.

Oui, cela est possible !

Recycler, c’est éviter le gaspillage.

Recycler des déchets, c’est créer des emplois;

C’est créer des richesses;

Recycler des déchets, c’est lutter contre le réchauffement climatique ;

C’est préserver les ressources naturelles pour nos enfants et les générations futures.

Faisons du recyclage, un comportement pour l’ivoirien nouveau dans une Côte d’Ivoire propre, émergente et prospère.

Anne Désirée OULOTO, ministre de l’Assainissement et de la Salubrité

Source : Fraternité Matin
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire