Partager avec votre communauté

Le groupe agroalimentaire suisse Nestlé et L’Agence nationale de gestion des déchets (Anaged) en Côte d’Ivoire ont  signé le 25 février 2020 une convention de partenariat à Abidjan,  portant sur le recyclage des déchets plastiques en Côte d’Ivoire.

Baptisé « tous pour une gestion responsable des plastiques » , le projet vise à collecter 325 tonnes de déchets plastiques et comprendra 4 phases : Dans la première phase il consistera de collecter 15 tonnes de déchets à travers une application qui sera créée, la deuxième phase va recueillir 30 tonnes d’emballages plastiques dans les marchés ,la troisième phase portera sur la collecte de 130 tonnes de déchets plastiques et enfin la dernière phase vise à ramasser 150 tonnes de déchets non biodégradables à l’aide de boxes qui seront installés dans les quartiers de la commune de Grand-Bassam.

Le but de ce projet sera de réduire et de recycler les déchets plastiques « Le protocole devrait permettre d’étiqueter adéquatement ses emballages avec des informations qui aideraient les consommateurs à mieux gérer leurs déchets plastiques, augmenter la proportion de plastiques recyclés dans ses emballages afin de promouvoir une économie circulaire », affirme le président directeur général de Nestlé, Mark Schneider.

Selon le ministère ivoirien de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, ces projets de collecte de déchets plastiques viennent à point nommé. Les ouvrages d’assainissement du pays rencontrent des difficultés à cause des sachets plastiques qui obstruent le passage de l’eau pendant la saison des pluies.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •