Partager avec votre communauté

Le Groupe industriel panafricain Eranove annonce l’arrivée de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) de Côte d’Ivoire à hauteur de 15 % du capital de sa filiale, la société Atinkou qui va exploiter une nouvelle centrale électrique en Côte d’Ivoire.

Avec plus de 9 000 collaborateurs, le groupe Eranove développe un modèle unique sur le continent qui allie un ancrage africain depuis 60 ans, une expertise sur toute la chaîne de valeur des métiers de l’eau et de l’électricité (structuration et développement de projets, production, gestion des réseaux, distribution, commercialisation) et un engagement fort en faveur des partenariats public-privé.

« L’arrivée d’un nouvel actionnaire ivoirien de référence comme la CNPS est une excellente nouvelle pour ce projet qui voit ainsi son ancrage en Côte d’Ivoire renforcé. Elle constitue également une continuité stratégique pour notre groupe puisque la CNPS est au capital d’Eranove depuis avril 2017 »,  Vincent le Guennou, Président du Conseil d’administration d’Eranove et Co-CEO du fonds d’investissement panafricain ECP.

Selon la convention de concession d’une durée de 20 ans signée en décembre 2018 entre l’État de Côte d’Ivoire et Eranove, la centrale Atinkou utilisera la technologie du « cycle combiné » gaz-vapeur, efficiente en termes économiques et environnementaux, car elle permet de réduire la consommation de gaz et les rejets de CO2 et s’inscrit dans la vision de l’État de Côte d’Ivoire d’une énergie propre, de qualité et à coût accessible. Cette centrale va utiliser des turbines de nouvelle génération qui permettent des économies sur la consommation de gaz naturel.

 

Source : AgenceEcofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •