Partager avec votre communauté

La startup namibienne, spécialisée dans la fabrication, la location et la vente de vélos électriques a délaissé le secteur du tourisme pour se focaliser sur celui de la distribution à domicile. Ce redéploiement a été imposé par la pandémie du Covid-19, qui suspend les activités touristiques ont été suspendues à travers.

En Namibie, l’une des entreprises qui paient le prix fort de cette situation, s’appelle E-bikes4africa. Cette startup spécialisée dans la fabrication, la location et la vente des vélos électrique « e-bikes » avait fait du tourisme son terrain de prédilection. L’entreprise y avait trouvé beaucoup d’acheteurs, à travers les circuits de vélo électrique, qui offrent une expérience d’écotourisme. Mais une fois confronté au ralentissement du tourisme à Windhoek la capitale de la Namibie, ainsi qu’au manque de moyens financiers pour se développer en zone rurale, l’entreprise a été contrainte à faire un choix : mourir ou s’adapter. « Nous avons choisi de nous adapter, et comme nous avions déjà une flotte de vélos électriques de location disponibles, nous avons décidé de tirer le meilleur parti de nos ressources actuelles, en les considérant comme véhicules de livraison à Windhoek. » a déclaré Marita Walther, cofondatrice d’E-Bikes4Africa.

Dans les milieux urbains, les mesures de confinement adoptées pour lutter contre le Coronavirus ont en effet boosté les services d’achats en ligne, et cela a provoqué l’explosion des besoins de livraisons à domicile. C’est donc dans ce contexte que E-Bikes4Africa veut positionner son vélo électrique comme un pionnier de la livraison à domicile. La plus-value de son produit étant la garantie d’une mobilité sans carbone.

« E-bikes » est un vélo électrique qui dispose d’une batterie et d’un moteur fournissant au cycliste un soutien supplémentaire lorsqu’il monte une pente ou couvre de longues distances. De plus, les batteries du vélo sont alimentées à l’énergie solaire et peuvent être rechargées gratuitement par le soleil namibien.

Cette solution de mobilité sans carbone est déjà en cours d’expérimentation au-delà des frontières namibiennes. Après avoir livré trois exemplaires en Ouganda, la startup E-Bikes4Africa, fondée en 2015 par le couple Marita et Bernhard Walther, est actuellement en train de finaliser un projet de développement pour l’Afrique Australe.

 

Source : Afrik 21

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •