Partager avec votre communauté

En Afrique du Sud, le ministère de l’Energie a réduit son budget à 7,8 milliards de rands (471 millions $) après une coupe de 1,5 milliard de rands en raison de la Covid-19. L’électrification rurale sera le principal secteur affecté par cette réduction avec 43 000 ménages électrifiés en moins.

En Afrique du Sud, le ministère de l’Energie vient de réduire son budget pour l’exercice en cours de 16 %, passant ainsi de 9,3 milliards de rands à 7,8 milliards de rands (471 millions $). Cette baisse est due à l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur le secteur, a expliqué le département ministériel et suit la révision de la feuille de route fiscale 2020/21 par le ministre des Finances.

Le comité parlementaire des ressources minières et énergétiques, qui a validé le nouveau budget, a exprimé cependant une inquiétude. En effet, le Plan intégré d’électrification rural supporte à lui seul 2/3 des réductions budgétaires prévues. Ainsi, il recevra pour l’année 2 milliards de rands au lieu des 3 milliards initialement prévus. L’impact de cette réduction se traduira par 43 000 ménages sur 180 000 initialement prévus qui ne seront pas électrifiés. Les provinces du Kwazulu-Natal, de l’Eastern Cape et de Limpopo seront les plus affectées par cette situation.

Le comité parlementaire a donc recommandé que le ministère prenne des dispositions afin que le programme d’électrification rurale reçoive tout son financement à temps pour éviter que ce dernier ne soit réalloué ou non versé. Il a également encouragé le ministère de l’Energie à se rapprocher du Trésor national afin d’obtenir des fonds supplémentaires pour le programme dans le cadre de la déclaration de politique budgétaire à moyen terme prévue pour septembre.

Gwladys Johnson Akinocho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •