Partager avec votre communauté

L’Algérie a appelé, ce dimanche,  les pays producteurs de pétrole à collaborer durant la réunion prévue le 9 avril, pour « privilégier le sens de responsabilité » et signer à un accord pour réduire la production pétrolière « globale, massive et immédiate ».

« L’Algérie, qui assure la présidence de la Conférence de l’OPEP, lance un appel à tous les producteurs de pétrole pour saisir l’opportunité de la réunion prévue le 9 avril, pour privilégier le sens des responsabilités et aboutir à un accord sur une réduction de la production pétrolière qui soit globale, massive et immédiate », a déclaré le ministre de l’Enregie, Mohamed Arkab, cité dans un communiqué du ministère.

Le ministre a martelé que le marché pétrolier est en plein recession et fait face à une chute de la demande d’un niveau inégalé par le passé, en raison de l’impact de la pandémie de Coronavirus  qui a forcé sur l’activité économique mondiale et des mesures de confinement prises par de nombreux pays.

Il a évoqué que certains pays ont augmenté au maximum leur capacité de production ce qui a créé un grand déséquilibre entre l’offre et la demande a causé une chute historique des prix du pétrole pendant les trois dernières semaines.

Chute des prix du pétrole

Les cours du pétrole a chuté lourdement dans les bourses mondiales, après que l’Arabie saoudite et la Russie sont en froid, les deux giants du pétrole ont décidé d’inonder le marché pétrolier. En cause, l’échec de l’Opep et de ses alliés à se mettre d’accord pour soutenir les cours et réduire la production journalière par des pays membre de l’OPEP+.

Trump, Poutine et Mohammed Ben Salmane peuvent-ils  stopper la chute des cours du pétrole

Etats-Unis, Russie, Arabie saoudite. Les trois plus grands producteurs de pétrole de la planète sont-ils prêts à agir de concert pour enrayer la chute des cours du brut ? Rien n’est encore joué, mais ce lundi sera en tout cas crucial pour l’évolution des prix… et des rapports de force entre Donald Trump, Vladimir Poutine et Mohammed Ben Salmane (« MBS »).

Source :  Or Noir Africa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •