Partager avec votre communauté

Le ministère des Mines et de la Géologie, M. Jean Claude Kouassi, a entamé, le jeudi 26 septembre 2019, à Abidjan, des consultations avec les opérateurs majeurs du secteur minier en vue de l’élaboration de la future politique qui permettradoter le secteur d’un outil  de guidage  et de pilotage appelé à définir, pour les cinq prochaines années, la vision du gouvernement, les axes clés,  et les moyens de réformes à mettre en œuvre.

Ministre des Mines et de la géologue M. Jean Claude Kouassi

 

Debutée dans la matinée par des rencontres directes avec les dirigeants des grands groupes miniers implantés en Côte d’Ivoire, la journée s’est poursuivie dans l’après-midi par une séance en plénière visant à enrichir et féconder les réflexions sur quatre problématiques. Touchant à différents aspects de l’activité minière, ces problématiques portaient sur la réalisation de l’infrastructure géologique, le cadre juridique, fiscal, économique et financier et enfin, sur les questions environnementales ainsi que celles liées au contenu local et au développement local.

Cette rencontre était la première d’une série qui impliquera toutes les parties prenantes à l’activité minière en Côte d’ivoire. Elle avait pour but d’informer officiellement l’ensemble des acteurs  du processus en cours, de recueillir les attentes et les préoccupations des acteurs clés du secteur minier, de favoriser l’adhésion et la participation de tous au processus et de faciliter la compréhension, l’appropriation et la mise en œuvre de la future politique minière.

Pour rappel, le gouvernement ivoirien ambitionne de positionner le secteur minier comme le deuxième pourvoyeur de richesses du pays, en faisant passer sa contribution dans le Produit intérieur brut (PIB) de 2% à 4% à l’horizon 2020.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •