Partager avec votre communauté

Baobab+, le fournisseur de solutions solaires, vient d’obtenir un financement de 4 millions d’euros pour ses activités en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Il fournira des systèmes solaires domestiques aux ménages et aux microentreprises des communautés rurales de ces deux pays.

Baobab+ a effectué ses levées de fonds auprès d’Energy Entrepreneurs Growth Fund (EEGF), géré par Triple Jump, et du Facility for Energy inclusion Of-Grid Energy Access Fund (FEI-OGEF), un mécanisme de la Banque africaine de développement (BAD) géré par LHGP Asset Management. L’investissement de 4 millions d’euros permettra à l’entreprise française d’étendre ses activités au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

« Alors qu’en zone rurale, seule la moitié de la population sénégalaise a accès à l’énergie et que cette proportion est inférieure à 40 % en Côte d’Ivoire, ces levées de fonds contribueront grandement à remédier à cette situation en nous permettant d’étendre notre réseau de distribution de kits solaires dans ces deux pays tout en ciblant davantage de micro-entrepreneurs via la distribution de kits à usage productif », affirme Alexandre Coster, fondateur et président-directeur général de Baobab+.

Baobab+ a déjà  distribué 150 000 kits en côte d’ivoire et au Sénégal. La compagnie qui s’est lancée à la conquête du marché énergétique des pays d’Afrique subsaharienne est également présente au Mali et à Madagascar. Elle a aussi des vues sur la République démocratique du Congo et le Nigeria.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire