Partager avec votre communauté

Les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie étaient 2% plus élevées en décembre 2020 qu’au même mois de l’année précédente, selon les données de l’AIE, en raison de la reprise économique et d’un manque de politiques d’énergie propre.

Après avoir atteint un creux en avril, les émissions mondiales ont fortement rebondi et ont dépassé les niveaux de 2019 en décembre. Les dernières données montrent que les émissions mondiales étaient de 2%, soit 60 millions de tonnes, plus élevées en décembre 2020 qu’elles ne l’étaient le même mois un an plus tôt.

«Le rebond des émissions mondiales de carbone vers la fin de l’année dernière est un avertissement brutal que l’on ne fait pas assez pour accélérer les transitions d’énergie propre dans le monde. Si les gouvernements n’agissent pas rapidement avec les bonnes politiques énergétiques, cela pourrait mettre en péril l’opportunité historique mondiale de faire de 2019 le pic définitif des émissions mondiales », a déclaré le Dr Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE.

En mars 2020, l’AIE a exhorté les gouvernements à placer l’énergie propre au cœur de leurs plans de relance économique pour assurer une reprise durable.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •