Partager avec votre communauté

Le gouvernement fédéral du Nigeria vient d’émettre un avis d’appel d’offres pour le recrutement de plusieurs entreprises devant construire des centrales solaires hors réseau dans le pays.

Les autorités nigérianes comptent s’appuyer sur l’off-grid solaire dans le cadre de leur politique d’électrification; comme en témoigne cet appel à manifestation d’intérêt qui vient d’être lancé par le ministère fédéral de l’Énergie. Il vise les fournisseurs d’off-grids qui soumettront des offres pour la construction de plusieurs installations dans différents États du Nigeria.

Dans l’État d’Imo, le gouvernement fédéral construira un système solaire hors réseau à Umuchiaka, dans la communauté autonome de Lowa. À Taraba à l’est du Nigeria, un système solaire sera construit dans les villages de Bantage et de Tella. Dans l’État de Bayelsa qui dispose déjà de plusieurs mini-grids solaires opérationnels, le gouvernement fédéral du Nigeria voudrait construire une nouvelle installation pour l’électrification de la communauté de Bumoundi, dans la localité de Yenagoa.

Toujours dans le cadre du projet d’électrification via l’off-grid, le ministère nigérian de l’Énergie prévoit la construction de plusieurs mini-grids d’énergie verte de 40 kW dans l’État de Benue, 50 kW à Pakau, dans l’État de Kaduna et 60 kW à Torankawa, dans l’État de Sokoto.

Le choix des consultants

L’appel d’offres concerne aussi le choix d’entreprises pour la fourniture et l’installation de lampadaires solaires dans les localités d’Ozom, Umuoke, Okamkpam, Umuagur, Nkwo, Ezeagu, Okposi, Umueze, Obodii, Umuomarigi, Enugunagu, Amaogbu, Umuobo, Ihuezi, Umuonaga, Onuiyi, Ozom, Umuagibo et Uguwakuru dans l’État d’Enugu.

Des   entreprises   seront   également   sélectionnées   pour   l’installation   des transformateurs électriques dans les États de Bauchi, Edo et Kogi. Le ministère nigérian de l’Énergie veut également choisir des consultants pour l’élaboration des différents projets. Par ailleurs, les autorités de ce pays d’Afrique l’ouest accorderont des concessions pour la construction de mini-centrales solaires photovoltaïques avec réseaux de distribution dans les États de Kaduna (40 et 50 kWc) et de Sokoto (60 kWc).

La   mise   en   œuvre   de   ces   projets   d’off-grids   confirme   la   politique du gouvernement du Nigeria visant à s’appuyer sur des solutions décentralisées pour l’électrification des zones non desservies par le réseau électrique national. Le ministère de l’Énergie, par le biais de la Rural Electrification Agency (REA) a accordé des subventions aux fournisseurs d’off-grids pour l’électrification des zones rurales.

Source : AFRIK21

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •