Partager avec votre communauté

Le fournisseur d’off-grids Renewvia Energy vient de mettre en service deux systèmes solaires hybrides dans l’État de Bayelsa, au sud du Nigeria. L’installation de ces mini-grids s’inscrit dans le cadre du Projet d’électrification du Nigeria (NEP). Renewvia Energy a reçu le soutien de la Banque mondiale et d’All On dans le cadre de ce projet d’électrification.

Les populations d’Akipelai et Oloibiri dans l’État de Bayelsa, au sud du Nigeria, vont désormais avoir accès à l’électricité grâce à deux mini-grids solaires hybrides qui viennent d’être installés dans ces deux communautés rurales par l’entreprise Renewvia Energy, spécialisée dans l’installation de systèmes solaires hors réseau.

Les deux centrales sont équipées de panneaux solaires reliés entre eux par des onduleurs, avec une capacité de 134,64 kWc. Les installations disposent également de systèmes de stockage par batteries de 180 kWh, ainsi que deux unités de groupes électrogènes diesel de 100 kva. Chaque centrale solaire hybride dispose ainsi d’une capacité de 67,32 kW. « Ces mini-réseaux utilisent des batteries au lithium-ion pour fournir une énergie fiable pendant les heures creuses et sont conçus pour s’adapter à l’augmentation de la demande en électricité des ménages et des collectivités », indique Renewvia Energy.

Selon l’entreprise basée à Atlanta, aux États-Unis, les mini-grids solaires hybrides fournissent de l’électricité à 364 ménages. L’implantation de ces installations s’inscrit dans le cadre du Projet d’électrification du Nigeria (NEP) mis en œuvre par l’Agence d’électrification rurale (REA) du Nigeria. Pour accélérer la réalisation du NEP, la REA a mis en place un programme de subventions destinées aux fournisseurs d’off-grids et de kits solaires.

Renewvia Energy a ainsi bénéficié d’une subvention basée sur la performance (PBG). Ce programme de subvention est financé par la Banque mondiale. « Les mini-réseaux solaires hybrides d’Akipelai et d’Oloibiri vont stimuler l’économie locale et améliorer la qualité de vie des deux communautés grâce à l’électrification des maisons, des écoles et des entreprises. Grâce au NEP, une électricité fiable sera fournie aux ménages non desservis ou mal desservis, aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME), ainsi qu’aux universités et aux hôpitaux universitaires du Nigeria. Le volet “mini-réseau” du projet vise spécifiquement à développer un mini-réseau solaire hybride pour desservir 300 000 foyers et 30 000 MPME avec une électricité propre, sûre, abordable et fiable », explique Jon Exel, le spécialiste des énergies de la Banque mondiale au Nigeria.

Jean Marie Takouleu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •