Partager avec votre communauté

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 22,5 millions de dollars pour le Projet régional d’accès à l’électricité hors réseau (ROGEAP) sous la forme de subventions de l’Association internationale de développement (IDA)* ainsi que du Fonds pour les technologies propres (CTF). Cette opération vise à soutenir le développement du marché des systèmes solaires autonomes en Afrique de l’Ouest et centrale, et plus particulièrement dans les pays du Sahel. Elle complète l’opération approuvée en avril 2019, financée à hauteur de 150 millions de dollars par l’IDA et de 67,2 millions de dollars par le CTF.

Les fonds appuieront les efforts du pays pour fournir des systèmes solaires domestiques aux localités éloignées. Le projet accompagnera les entrepreneurs avec des programmes d’accélération, et fournira des prêts et des aides pour le déploiement d’installations solaires domestiques hors réseau.et entend équiper 500 000 ménages de systèmes solaires photovoltaïques.

En Afrique de l’Ouest et centrale, le projet concerne 19 pays, dont les 15 membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) — Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone et Togo —, ainsi que le Cameroun, la République centrafricaine, la Mauritanie et le Tchad.

le projet contribuera au développement du capital humain en permettant d’électrifier des dispensaires et des établissements scolaires publics, améliorant ainsi les résultats en matière de santé et d’éducation.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •