Partager avec votre communauté

Au cours des dernières décennies, l’accumulation de déchets plastiques a provoqué une crise environnementale sans précédent, polluant les océans et les environnements vierges du monde entier.

En Afrique du Sud , des usines de valorisation des déchets plastiques seront construites  par Lesedi Nuclear Services: leader de l’industrie sud-africaine de la production d’électricité, des mines, du pétrole et du gaz. L’entreprise mettra en œuvre un projet qui vise à produire plus de 50 MW d’électricité. Aux termes du contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC), Lesedi Nuclear Services utilisera la technologie de la pyrolyse. Le processus consiste à chauffer les déchets plastiques à plus de 400 ° C dans une cuve initiale pour produire un gaz de synthèse. La substance est ensuite utilisée pour alimenter des moteurs à gaz qui produisent de l’électricité.

La société Newco Energy, détenue majoritairement par Kibo Energy, développe le projet en partenariat avec Industrial Green Solutions (IGES). La société sud-africaine détient 35% de Newco Energy.

La première phase comprendra la construction de quatre centrales, chacune d’une capacité de 2 MW. Pour l’heure Kibo Energy a déjà accordé un prêt participatif de 11,15 millions de rands sud-africains (environ 796 000 dollars) à Newco Energy pour la construction de la première centrale d’une capacité de  2 MW ,les travaux dureront 16 mois.

L’Afrique du sud veut réduire sa dépendance au charbon  de 50% d’ici 2050. Actuellement, 90% de l’électricité du pays est produite par des centrales au charbon.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •