Partager avec votre communauté

La Kenya Electricity Generating Company (KenGen) vient de publier la liste des cinq candidats présélectionnés pour la réalisation de la centrale géothermique d’Olkaria VI. Il s’agit de Sumitomo Corporation, Ormat Technologies, Itochu Corporation et Enel Green Power qui viennent se joindre au consortium formé par Engie Énergie Services, Toyota Tshusho Corporation, Kyuden International Corporation et DL Koisagat Tea Estate.

La seconde phase de sélection sera lancée en juin 2020 et permettra de retenir une seule entité qui formera une coentreprise avec la KenGen pour la construction de la centrale. Il est prévu que la compagnie nationale kényane détienne 25 % de cette coentreprise. Elle signera d’ailleurs avec cette dernière un contrat d’approvisionnement en vapeur qui sera honoré grâce aux nombreux puits géothermiques déjà forés par la KenGen sur le site.

La centrale d’Olkaria VI encore appelée Olkaria-Naivasha aura une capacité de 140 MW. Sa production sera cédée à la Kenya Power et acheminée vers le réseau électrique national par le biais de la sous-station d’Olkaria (220 kV). La construction de cette centrale portera à 867 MW, la quantité d’électricité géothermique produite sur le site d’Olkaria. Le potentiel géothermique du site a été estimé à 2 000 MW.

 

Source : AgenceEcofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •