Partager avec votre communauté

Au Maroc , L’entreprise  Xlinks veut développer un complexe solaire et éolien dans le désert. Une production de  10,5 GW d’électricité qui sera évacuée vers le Royaume-Uni via un câble sous-marin de 3 800 km. L’électricité produite par les parcs solaire et éolien empruntera un câble sous-marin de 3 800 km pour se connecter au réseau électrique du Royaume-Uni à partir d’Alverdiscott, dans le Devon, et à Pembroke, au Pays de Galles. Avant d’atteindre l’Angleterre, le câble sous-marin traversera les eaux territoriales de la France, de l’Espagne et du Portugal.

Le projet se comporte en deux phases : la construction d’n complexe solaire photovoltaïque de 7 GWc dans le dessert du Sahara.. L’installation sera reliée à un système de stockage de 5 GW/20 GWh et la construction d’un parc éolien de 3,5 GW.

Xlinks négociera le prix du kWh d’électricité produite en Afrique à 0,67 dollar. Un producteur indépendant d’électricité (IPP) prévoit de commencer la construction d’un premier câble sous-marin en 2027. Un deuxième sera construire à partir de 2029. L’IPP estime le coût de l’ensemble du méga projet à 25 milliards de dollars, soit trois fois le budget 2021 de la République démocratique du Congo (6,9 milliards de dollars).

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •