Partager avec votre communauté

L’une des six turbines de la centrale hydroélectrique de Jebba de 578,4 MW dans l’État de Kwara, au Nigéria, est endommagée. Mainstream Energy Solutions a récemment confié la réhabilitation des turbines à Andritz, un groupe autrichien spécialisé dans la conception et la fabrication d’équipements tels que des turbines pour centrales hydroélectriques.

Au Nigéria, la réhabilitation d’une des turbines de la centrale hydroélectrique de Jebba débutera prochainement. L’entreprise privée nigériane Mainstream Energy Solutions, spécialisée dans la production d’électricité, a récemment choisi Andritz pour mettre en œuvre ce projet dans l’État de Kwara. Le groupe autrichien fournira et installera tous les équipements électromécaniques et hydro-mécaniques de l’unité 2G6 de la centrale hydroélectrique. L’équipement comprend une turbine de 96,4 MW, un générateur de 103 MVA, un transformateur, un poste de commutation externe et des équipements auxiliaires, ainsi qu’une grille d’admission. Ils devraient permettre de réactiver la centrale hydroélectrique, d’une capacité de 578,7 MW.

L’unité 2G6 de la centrale hydroélectrique de Jebba est en panne depuis 2009 suite à un incendie. Il s’agit de l’une des six turbines à hélice à pales fixes de l’installation. Mainstream Energy Solutions, qui exploite les centrales hydroélectriques de Kainji et Jebba, a débloqué 30 millions d’euros pour la rénovation de la turbine. Selon la société nigériane, Andritz devra livrer la nouvelle unité entre fin 2023 et début 2024.

La centrale rénovée devrait soutenir le processus d’électrification au Nigéria. Dans ce pays de plus de 196 millions d’habitants, à peine 56,5% de la population a accès à l’électricité selon le rapport 2018 de la Banque mondiale. Le gouvernement nigérian vise à atteindre une capacité installée de 30 000 MW d’ici 2030. Au moins 30% de cette capacité sera produite à partir de sources renouvelables.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •