Partager avec votre communauté

Au troisième trimestre 2020, les appels d’offres pour les centrales électriques en Afrique et au Moyen-Orient ont augmenté de 14% par rapport à la moyenne des 12 derniers mois, passant de 36 à 41, selon la base de données des appels d’offres de l’industrie électrique de GlobalData.

T&D Equipment occupait la première place par rapport aux autres catégories d’appels d’offres d’électricité dans la région  Moyen-Orient  et  Afrique  au T3 2020 avec 77 appels d’offres et une part de 31%, suivi par T&D Project avec 65 appels d’offres et une part de 26,2% et Generation Equipment avec 47 appels d’offres et une part de 19% au cours du trimestre.

Selon  GlobalData , la proportion d’offres par catégorie était la suivante:

Mise en œuvre du projet: 27 appels d’offres et une part de 65,9%

Conseil et services similaires: 11 appels d’offres et une part de 26,8%

Réparation, maintenance, mise à niveau et autres:  3 appels d’offres et une part de 7,3%

Au Moyen-Orient et en Afrique, le solaire a représenté 30 appels d’offres avec une part de 63,8%, suivi par la bioélectricité avec cinq appels d’offres et une part de 10,6% et le thermique avec quatre appels d’offres et une part de 8,5%.

Les principaux émetteurs d’appels d’offres pour les centrales électriques du trimestre en termes de capacité électrique impliqués au Moyen-Orient et en Afrique étaient:

Département des ressources minérales et de l’énergie:  2000 MW d’un seul appel d’offres

Oman Power and Water Procurement (Oman)  et  The World Bank Group  (the USA): 1,000 MW en un seul appel d’offres

Développement de l’électricité (Cameroun):  capacité de 72 MW à partir d’un appel d’offres

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •