Partager avec votre communauté

Le ministère sénégalais du Pétrole et des Énergies vient d’exonérer de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sur les équipements destinés à la production des énergies renouvelables telles que le solaire, l’éolien et le biogaz. La mesure du gouvernement vise à accélérer l’électrification des zones rurales au Sénégal.

C’était une mesure très entendue des opérateurs du secteur des énergies renouvelables au Sénégal. Le ministère sénégalais du Pétrole et des Énergies vient de publier une liste de 22 équipements de production d’électricité et de biogaz exonérés de TVA (taxe sur la valeur ajoutée).

L’exonération de la TVA concerne le secteur de l’énergie solaire avec des équipements comme le panneau solaire photovoltaïque, le capteur ou panneau solaire thermique, l’onduleur solaire, la batterie solaire, le kit de chauffe-eau solaire, le régulateur de charge, le kit de lampe solaire, le lampadaire solaire (comprenant un panneau solaire, une batterie et une lanterne, )ainsi que le kit de pompage solaire comprenant un panneau solaire, un contrôleur et une pompe.

Selon le ministère sénégalais du Pétrole et des Énergies, les nouvelles mesures feront baisser de 18 % les coûts d’acquisition des équipements de production d’énergies renouvelables. Le gouvernement veut ainsi favoriser le taux d’accès à l’énergie en milieu rural. La décision du gouvernement sénégalais s’inscrit dans le cadre d’une stratégie beaucoup plus vaste, visant l’accès universel à l’électricité dans ce pays d’Afrique de l’Ouest d’ici à 2025.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •