Partager avec votre communauté

La société pétrolière italienne Eni vient d’achever un programme de formation de 40 techniciens de la société publique angolaise du pétrole (Sonangol), dans le domaine du raffinage pétrolier. Le programme qui s’est déroulé sur les actifs internationaux de raffinage d’Eni, s’inscrit dans le cadre du projet de relance de la production nationale, dont le raffinage est l’un des principaux axes.

La formation s’est achevée par une cérémonie de remise de diplômes qui a été parrainée par Diamantino de Azevedo, le ministre angolais du Pétrole. Elle était principalement axée autour des thématiques de la sécurité, de la maintenance, ou encore de l’inspection et de la gestion des sites de production.

Pour rappel, le programme est le fruit d’un accord de coopération signé l’année dernière entre les deux compagnies.

Par ailleurs, cette formation viendra régler les problèmes persistants de manque de main-d’œuvre locale dans la chaine du raffinage et constitue un pas en avant dans l’atteinte des objectifs du contenu local.

Sonangol envisage de faire passer de 30 000 à 120 000 tonnes par an la production d’essence à haut indice d’octane du pays, d’ici les cinq prochaines années.

Source : Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •