Partager avec votre communauté

La nouvelle loi sur les plastiques, adoptée en janvier dernier par l’Assemblée nationale, est entrée en vigueur hier lundi 20 avril. Mais certaines dispositions à « fort impact économique et social » sont assouplies en raison de la pandémie du Covid-19.

Au Sénégal, la pandémie mondiale de coronavirus affecte également l’application de la loi. Dans un communiqué publié le 18 avril 2020, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a annoncé l’assouplissement de certaines dispositions de la loi n ° 2020-04 du 8 janvier 2020 relative à la prévention et à la réduction de l’impact environnemental de produits en plastique. Il s’agit notamment de la disposition interdisant la production d’eau en sacs. Il a été convenu que les unités régulièrement autorisées par le ministère en charge du Commerce seront recensées et accompagnées pour éviter que l’entrée en vigueur ne mette un terme à leurs activités.

Ces unités pourront exceptionnellement continuer leurs productions jusqu’à la fin de cette pandémie du Covid-19, a précisé le ministre. Durant cette période, le ministère travaillera en étroite collaboration avec tous les acteurs concernés pour trouver des voies et moyens de réduire l’incidence sur l’environnement des sachets d’eau sur toute l’étendue du territoire national.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •