Partager avec votre communauté

Les responsables de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) ont récemment fait le point sur le projet de construction d’une station de dessalement de l’eau souterraine à Foundiougne dans le Sine-Saloum

Une station de dessalement sera bientôt opérationnelle dans la ville de Foundiougne au sud-ouest du Sénégal. Les autorités locales ont effectué récemment une visite de ce chantier dans le Sine-Saloum. Yoro Diassy, le chef du projet de construction de l’unité de dessalement et ingénieur à la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) indique que l’installation devrait être livrée d’ici « quelques mois ».

« Concernant les travaux de génie civil, tout est terminé. L’installation des équipements est également achevée, les raccordements sont posés. Aujourd’hui, nous travaillons sur les installations électriques, et nous en sommes aux derniers réglages », indique Yoro Diassy. L’usine pompera l’eau souterraine et la traitera par le procédé d’osmose inverse.

L’installation qui affichera une capacité de 1 700 m3 par jour permettra le renforcement de l’approvisionnement en eau potable de la ville de Foundiougne. Actuellement, la Sones estime les besoins de la ville de plus 7 000 habitants à 700 m3 par jour. L’entreprise publique indique par ailleurs que la nouvelle station devrait couvrir les besoins des habitants de la ville de Foundiougne au moins jusqu’en 2035.Un investissement de près de 20 millions d’euros.

 

Jean Marie Takouleu  

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •