Partager avec votre communauté

Lufthansa travaille avec l’université de Brême et le pétrolier Klesch sur un kérosène non fossile capable de réduire de 80% l’empreinte carbone des avions. Ces recherches se basent sur un procédé utilisé par les nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •