Partager avec votre communauté

Le géant pétrolier BP a commencé à produire du gaz à partir du champ Raven, la troisième étape du développement du grand delta du Nil occidental (WND) au large de la côte méditerranéenne en Égypte.

Le développement de 9 milliards de dollars  comprend cinq champs de gaz à travers les blocs de concession offshore en eaux profondes du nord d’Alexandrie et de la Méditerranée occidentale dans la mer Méditerranée. BP et ses partenaires, en collaboration avec le ministère du Pétrole, ont développé le WND  en trois étapes.

Raven suit les projets Taurus-Balance et Gizeh-Fayoum , qui ont démarré la production en 2017 et 2019 respectivement. Elle produit du gaz vers une nouvelle installation de traitement à terre, aux côtés de l’usine de traitement à terre existante du delta du Nil occidental.

Carte du projet du delta du Nil occidental; Source: BP

BP a déclaré lundi que le champ Raven produisait actuellement environ 600 millions de pieds cubes standard de gaz par jour (mmscf / j). À son apogée, le champ Raven a le potentiel de produire 900 mmscf / j et 30 000 barils par jour de condensat.

Bernard Looney , PDG de BP, a déclaré: « La réalisation de ce développement majeur en plusieurs étapes face à de nombreux défis témoigne de l’engagement à long terme de BP en Égypte et de nos excellentes relations de travail avec nos partenaires et le gouvernement.

« Le delta du Nil occidental apportera une contribution importante à la satisfaction des besoins énergétiques croissants de l’Égypte, en fournissant un approvisionnement en gaz compétitif et résilient à partir des ressources propres du pays ».

Karim Alaa , président régional de BP pour l’Afrique du Nord, a ajouté: « Le démarrage en toute sécurité de Raven dans une période extrêmement difficile n’aurait pas été possible sans l’engagement et la coopération étroite de l’équipe.

« En collaboration avec le ministère du Pétrole et nos partenaires, nous pouvons maintenant explorer l’utilisation potentielle des installations du delta du Nil occidental pour développer de futures opportunités d’exploration intercalaire et à proximité ».

Au total, le développement WND comprend 25 puits produisant du gaz à l’usine de traitement à terre via trois liaisons sous-marines longue distance.

Les installations à terre – y compris la nouvelle installation de Raven – ont désormais une capacité totale de traitement de gaz d’environ 1,4 milliard de pieds cubes standard de gaz par jour. Tout le gaz produit est injecté dans le réseau national égyptien.

BP est l’opérateur et détient une participation de 82,75% dans le développement du West Nile Delta, Wintershall Dea détenant les 17,25% restants.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •