Partager avec votre communauté

Au Ghana, la mine d’or d’Obuasi est entrée en phase de production. C’est ce qu’a déclaré cette semaine AngloGold Ashanti, qui indique que la première coulée d’or intervient après 5 ans de suspension des activités.

« La décision difficile a été prise de suspendre la production en 2014 afin de reconstruire les fondations de la mine pour un avenir durable à long terme qui apportera des avantages à la région au cours des prochaines décennies. Nous sommes extrêmement fiers de ce qui a été réalisé depuis lors », a déclaré Graham Ehm, un des dirigeants de la société.

Le projet de relance vise à accéder au corps minéralisé de 30 millions d’onces d’Obuasi au cours des deux prochaines décennies et au-delà. Après la période de démarrage, la mine devrait fonctionner à un débit de traitement journalier de 2000 tonnes en 2020, qui pourrait atteindre 4 000 tonnes à la fin de l’année. Elle produira en moyenne entre 350 000 et 400 000 onces par an pendant les dix premières années.

Ce redémarrage est une bonne nouvelle de plus pour le secteur aurifère du Ghana. Le pays, qui a ravi en 2018 à l’Afrique du Sud sa place de premier producteur d’or du continent, ne devrait ainsi pas laisser cette place de leader de sitôt, vu les onces supplémentaires qui s’ajouteraient à ses volumes nationaux.

Louis-Nino Kansoun

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •