Partager avec votre communauté

Le ministre ghanéen de l’Énergie, Peter Amewu, a déclaré que le gouvernement avait imposé un moratoire sur la signature de nouveaux accords sur les énergies renouvelables.

S’adressant aux médias après les travaux du Parlement jeudi, M. Amewu a déclaré que les accords signés par le gouvernement précédent étaient à un prix plus élevé, par conséquent, le gouvernement doit renégocier pour réduire le montant.

«Et ils étaient complètement inutiles parce que les gens [les citoyens] allaient payer plus cher», a-t-il déclaré.

«Mais nous [le gouvernement] ne voulons pas accepter cette énergie renouvelable plus élevée, c’est pourquoi nous avons imposé un moratoire complet sur l’énergie renouvelable.»

Il a en outre déclaré que l’administration Akufo-Addo soutient l’utilisation des énergies renouvelables, mais qu’elle préférerait que les citoyens paient un prix équitable pour le produit.

Mais en réponse à cela, l’ancien ministre de l’Énergie, Ernest Kofi Buah, a déclaré que les accords signés à l’époque étaient par la Compagnie d’électricité du Ghana (ECG).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •