Partager avec votre communauté

 

 

David Achi, Directeur AD Solar

 

 

Bonjour Monsieur , Pouvez-vous vous présenter à vos lecteurs ?

Je suis Achi David, ingénieur en énergies renouvelables.

Quel métier exercez-vous ? Et depuis combien de temps l’exercez-vous ?

Je suis chef d’entreprise. J’ai créé ma première société en 2009 en France. Une entreprise spécialisée en formation et du bureau d’étude dans le secteur des énergies renouvelables : AD Education Energie.Je suis  rentré en Côte d’ivoire en 2013. J’ai créé ma société en Côte d’ivoire en 2014 : AD Solar, pour partager mes connaissances avec mes concitoyens

Formation étudiant ingénieur Eigsi, La Rochelle

 

Quel cursus avez-vous suivi ?

Je suis titulaire de (2) deux masters (Master en énergies renouvelables et master en matériaux couche mince)  des écoles d’ingénieurs (matériaux fonctionnelles ISTG Grenoble) et simulation informatique par éléments finis (UTC Compiègne).

En quoi consiste votre travail ? Quelles sont vos motivations ?

Mon travail consiste à réaliser des installations solaires pour les personnes qui en ont besoin (particulier, campement, village, exploitation agropastorale). Nous sommes spécialisés dans le solaire et plus particulièrement dans le pompage solaire.Aussi, nous faisons du consulting pour différents bailleurs : dans le domaine de la formation professionnel (secteur énergie solaire), nous réalisons des études de faisabilité.

Mes motivations, c’est de pouvoir vraiment transmettre un savoir. Pas seulement technique mais aussi un savoir-faire et une manière de pensée créatrice. Le faite d’être rentré après avoir formé plus de 1000 personnes en Europe et la matérialisation concrète de cela.

De plus, à travers mes activités, AD Solar vise à être un acteur fort du domaine des EnR en Côte d’Ivoire mais aussi dans la sous-région.

Aujourd’hui, nous commençons à avoir une notoriété nationale, régionale et internationale.Nous voulons dépasser le stade de notoriété et créer des nouveaux produits et projets pour faire de la Côte d’Ivoire, un pays producteur  en solution EnR et non juste consommateur.

Quelles compétences constituent un atout pour votre travail ?

La compétence qui constitue un atout pour mon travail et dans ma vie en général, c’est ma capacité d’apprendre et de rester positif.Le slogan de notre société est d’ailleurs AD Solar, AD Solution. Certain dirons avoir entendu quelque chose du genre quelque part mais cette maxime traduit vraiment notre état d’esprit. Nous n’avons pas de problème mais que des solutions.

Comment se comporte le secteur du solaire en Côte d’Ivoire ? en Afrique ?

Le secteur du solaire en Côte d’ivoire est toujours dans ses débuts depuis au moins 10 ans.On a du mal à se développer comparativement aux pays voisins.Ces derniers ont des lois douanières très avantageuses par rapport à nous, la Côte d’Ivoire. En Côte d’Ivoire les prix restent un peu élevés, même si on constate une forte chute des prix.

Installation pour un campus dans le nord de la Côte d’ivoire à Niofoin 36 Panneaux de 325Wc (~12kWc)

 

 

Combien de clients avez-vous à ce jour ?

Le nombre de nos clients peuvent se compter. Cependant, grâce à notre professionnalisme, nous arrivons à fidéliser nos clients qui ne cessent d’accroitre ,ces derniers  complètent leurs systèmes solaires ce qui fait que nous tournons avec les mêmes clients qu’il y a 4 ans.

Pourriez-vous nous raconter comment se déroule votre semaine de travail ?

Aujourd’hui je suis président de deux (2) associations dans le secteur : l’un pour les professionnelles des énergies en Côte d’Ivoire et l’autre dans le domaine de la recherche des énergies à l’échelle régionale.Ces associations me prennent presque 50% de mon temps, car elles sont au début et cela prend du temps et de l’énergie. Heureusement, j’ai une bonne équipe et j’arrive à leur déléguer plusieurs tâches à accomplir.

Le reste de mon temps est consacré à la gestion de mon entreprise et au planning des missions. Avec le temps j’ai pu former une bonne équipe de techniciens (nous sommes un centre de formation également). Après avoir longtemps été sur les chantiers, maintenant je délègue la partie installation et je vérifie après. Je suis souvent solliciter pour des missions de consultance avec l’UNIDO, la GIZ, USAID. Cela occupe bien mes journées.

Mais j’arrive aussi à bien faire la part des choses car pour moi le solaire est un hobbie mais en dehors de cela j’ai ma famille et j’aimerais passer du temps avec eux.

Quels sont vos ambitions à long terme ?

Mon ambition à long terme, c’est d’être un acteur fort du secteur en RCI et dans la sous-région. Mon objectif est de pouvoir créer un produit EnR que je pourrais partager avec mes clients d’ici et d’ailleurs.Nous sommes un bureau de développement (pas de recherche mais de  développement). Nous créons des produits fonctionnels pour le marché. Nous recherchons encore le produit phare et travaillons pour cela avec d’autres organismes internationaux sur des projets de recherche.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •