Partager avec votre communauté

En Côte d‘Ivoire, l’exécutif a lancé le 20 septembre dernier, le volet ivoirien du Projet d’appui à la transition agroécologique en Afrique de l’Ouest (PATAE).

Cette initiative régionale entend contribuer à l’émergence, l’adoption et la diffusion de pratiques agricoles intensives du point de vue écologique par les exploitations familiales, souligne Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre de l’Agriculture.

Dans le cas de la nation éburnéenne, le projet nécessitera une enveloppe de 580 millions Fcfa et touchera près de 2 500 producteurs dans les régions de Marahoué, des Grands Ponts et du Bélier.

Les filières ciblées sont le cacao, le maraîchage et la pisciculture. Les bénéficiaires devraient être sensibilisés à l’adoption des innovations et profiteront d’un renforcement de la gestion de leur exploitation.

Pour rappel, le PATAE coûte globalement environ 5,9 milliards Fcfa et est financé notamment par l’Agence française de développement (AFD).

En Côte d’Ivoire, l’agriculture fait vivre près de la moitié de la population.

 

Source: Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •