Partager avec votre communauté

La Côte d’Ivoire et la banque de développement allemande KfW ont finalisé, jeudi 20 février, l’accord relatif à l’augmentation de la contribution du pays au capital de l’Agence pour l’Assurance du commerce en Afrique (ACA) qui promeut les investissements sur le continent à travers son offre d’assurances investissement.

Financé par la KfW, l’accord de prêt d’un montant de 6,5 millions $ soit 5 859 022 euros, avait été initialement signé en décembre 2019.  Grâce à cette augmentation de capital, le gouvernement ivoirien a signé un protocole d’entente dans le cadre de la Facilité régionale de soutien aux liquidités (RLSF), qui aidera le pays à attirer davantage de producteurs indépendants d’électricité (IPP) et de promoteurs de projets.

Etablie en 2017 par la KfW en partenariat avec l’ACA, la RLSF participe à la promotion des investissements dans les énergies renouvelables dans les pays membres de l’ACA à travers une assurance qui protège les IPP contre le risque éventuel de retard de paiement des sociétés nationales d’électricité.

Pour le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, « la RLSF est un mécanisme innovant qui va sans nul doute permettre d’augmenter et d‘accélérer les investissements dans le secteur des énergies renouvelables, contribuant ainsi à l’atteinte de nos objectifs notamment un mix énergétique de 42% d’énergie renouvelable à l’horizon 2030, l’appropriation par nos PME locales de la technologie et la formation et la création d’emplois locaux ».

Notons que cette augmentation de capital fait partie de l’initiative « Partenariat pour encourager les réformes » initiée par le gouvernement allemand en vue de créer un environnement favorable aux investissements privés, surtout dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •