Partager avec votre communauté

L’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) lance un appel d’offres pour les fournisseurs de mini-réseaux pour l’électrification de 117 villages via de petites centrales solaires photovoltaïques. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 19 janvier 2021 pour soumettre leurs offres.

Le Sénégal mise sur les mini-réseaux solaires pour l’électrification de ses zones rurales. L’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) prévoit d’installer jusqu’à 133 mini-réseaux solaires pour électrifier 117 villages. Un appel d’  offres  pour ce projet vient d’être lancé par l’ASER, qui clôturera le processus d’appel d’offres le 19 janvier 2021.

Le projet d’électrification rurale de 117 villages par mini-centrales solaires est mis en œuvre par le ministère sénégalais du pétrole et de l’énergie, avec le soutien financier de la Banque islamique de développement (BID) et du Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID). Le projet est développé dans un contexte marqué par la démocratisation de l’énergie solaire dans le pays et ailleurs en Afrique.

Afin d’accélérer ce processus qui favorise l’accès à l’électricité, le gouvernement sénégalais a décidé d’  exonérer de la TVA  ( taxe sur la valeur ajoutée) les équipements de production d’énergies renouvelables comme le solaire, l’éolien et le biogaz. En ce qui concerne l’énergie solaire, la dérogation concerne les équipements tels que le panneau solaire photovoltaïque, le capteur ou panneau solaire thermique, l’onduleur solaire, la batterie solaire, le kit chauffe-eau solaire, le régulateur de charge, le kit lampe solaire, le lampadaire solaire (comprenant un panneau solaire, une batterie et une lanterne, ndlr); ainsi que le kit de pompage solaire comprenant un panneau solaire, un contrôleur et une pompe.

Selon le ministère sénégalais du pétrole et de l’énergie, les nouvelles mesures permettront de réduire de 18% les coûts d’acquisition des équipements de production d’énergie renouvelable. De cette manière, les autorités veulent promouvoir un meilleur accès à l’énergie dans les zones rurales. La décision du gouvernement sénégalais s’inscrit dans une stratégie beaucoup plus large visant à atteindre l’accès universel à l’électricité dans ce pays d’Afrique de l’Ouest d’ici 2025.

 

Source : Africa Energy Portal

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •