Partager avec votre communauté

D’après une étude de Rystad Energy, au moins deux travailleurs sur dix dans le secteur pétrolier à l’échelle mondiale, pourraient être remplacés par l’automatisation au cours des dix prochaines années.

Si l’automatisation a été utile pendant la covid-19 comme solution pour pallier à la présence de travailleurs sur les sites de production . Les opérateurs veulent aussi s’en servir pour faire des économies dans un contexte de faiblesse des prix du pétrole.

Les emplois menacés sont surtout ceux du domaine du forage, du soutien opérationnel et de la maintenance. « Même lorsque le ralentissement lié à la Covid-19 sera enfin passé, les opérateurs devront continuer à explorer de nouvelles voies pour réduire les coûts […]. Il y a cependant des obstacles à surmonter, notamment les approbations réglementaires ainsi que la résistance des organisations syndicales. », indique dans le rapport Sumit Yadav, analyste chez Rystad.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •