Partager avec votre communauté

La Banque mondiale a approuvé un financement de 100 millions de dollars de la politique de développement (DPF) de l’Association internationale de développement (IDA). Ce financement vise à soutenir les efforts du gouvernement béninois pour renforcer la gestion budgétaire et de la dette, améliorer la viabilité financière du secteur de l’énergie et favoriser le développement de l’économie numérique.

Ce financement de la politique de développement est la première de deux opérations destinées à soutenir les efforts du gouvernement pour promouvoir une croissance plus rapide et durable au cours de la période 2019-2021. Le programme soutiendra les réformes visant à renforcer la mobilisation et l’administration des recettes fiscales et à améliorer la gestion de la dette. Les réformes amélioreront également les performances et la compétitivité de la société d’État de services publics SBEE, favoriseront les sources d’énergie renouvelables et soutiendront le développement d’infrastructures numériques et d’un accès à large bande abordable à travers la réglementation et la concurrence.

«Avec ce financement, le Bénin devrait s’attaquer aux goulets d’étranglement critiques pour aider à maintenir une croissance élevée et inclusive, créer plus d’emplois et de meilleure qualité, et encourager l’esprit d’entreprise, en particulier chez les femmes et les jeunes», a  déclaré  Atou Seck, responsable pays de la Banque mondiale pour le Bénin.  Il a ajouté que le soutien de la Banque mondiale contribuera également à améliorer l’environnement des affaires et à attirer les investissements du secteur privé au Bénin.

Ces réformes, une fois pleinement mises en œuvre, augmenteront les recettes publiques pour financer son programme de développement et améliorer l’accès à des services énergétiques et numériques abordables et de qualité.

Le nouveau financement de la politique de développement est étroitement aligné sur le plan d’action gouvernemental (GAP) 2016-21 du Bénin visant à consolider la démocratie et la gouvernance, à promouvoir la transformation structurelle de l’économie et à améliorer les conditions de vie de la population. Il s’appuie également sur le cadre de partenariat national de la Banque, ainsi que sur les initiatives mondiales de mobilisation de financements pour le développement et l’économie numérique en Afrique (DE4A).

Cette opération s’inscrit dans le cadre du soutien financier du Groupe de la Banque mondiale au Bénin à travers 19 projets pour un engagement total de 1,15 milliard de dollars couvrant plusieurs secteurs. La stratégie pour le Bénin est régie par le Cadre de Partenariat Pays (CPF) 2018-2023 axé sur la transformation structurelle pour la compétitivité et la productivité, l’investissement dans le capital humain et l’augmentation de la résilience et la réduction de la vulnérabilité liée au climat.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •