Partager avec votre communauté

Jeudi dernier, la société la société West African Pipeline Company (WAPCo) a annoncé que les travaux de nettoyage et d’inspection sont achevés, ce qui a permis la reprise des exportations de gaz du Nigéria vers le Bénin, le Togo et le Ghana.Le gazoduc appartient à la West African Gas Pipeline Company Limited (WAGPCo), un consortium composé de Chevron (36,7 %), la Nigerian National Petroleum Corporation (25 %), Royal Dutch Shell (18 %), Volta River Authority of Ghana (16,3 %), Société Togolaise de Gaz (SoToGaz – 2 %) and Société Beninoise de Gaz S.A. (SoBeGaz – 2 %). La gestion des opérations a été confiée à Chevron7.

Initialement prévus pour durer deux mois à partir de fin janvier, les travaux se sont achevés avec succès avant la date prévue.

Ces données seront analysées au cours des prochains mois afin de produire des normes visant à améliorer l’intégrité et la sécurité du conduit long de 569 km. Ceci rendra les performances optimales et aidera à satisfaire les besoins de plus en plus grandissants de la clientèle.

« La fin de ce programme d’inspection va nous aider à offrir un service fiable et amélioré à nos clients au Ghana, au Togo et au Bénin, dans leurs efforts visant à favoriser un meilleur accès à une énergie abordable et fiable pour la croissance économique », a expliqué un communiqué de WAPCo.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •