Partager avec votre communauté

Le Nigéria a menacé de couper l’approvisionnement en électricité de ses voisins, le Togo et le Niger, au-dessus d’une dette de 16 millions de dollars, alors que les services publics d’électricité du pays sont aux prises avec des déficits en capital.

Le directeur général de la Compagnie de transport du Nigéria (TCN), M. Usman Mohammed, a déclaré que l’approvisionnement des deux pays avait déjà été restreint. Le Niger doit 2 millions de dollars et le Togo 14 millions de dollars. Les pays ont réduit leur dette de 100 millions de dollars il y a quelques années. «Nous allons les déconnecter. L’électricité n’est pas de la charité », a déclaré M. Mohammed. Le Nigeria, a-t-il dit, a restreint l’offre et les pays devraient payer les dettes ou les couper. TCN se bat contre une infrastructure médiocre qui a entravé le bon fonctionnement des sociétés de production (GENCO) et des sociétés de distribution (DISCO). Les entreprises ont besoin d’argent pour moderniser leurs infrastructures en réponse à la demande croissante au pays et à l’étranger.

Le Syndicat national des employés de l’électricité (NUEE) a appelé la semaine dernière à une grève pour forcer les entreprises à verser des indemnités et des salaires en souffrance. La grève a ensuite été suspendue pour ouvrir la voie à des négociations. Alors que le Nigéria s’est engagé à respecter les accords bilatéraux avec le Togo, le Bénin qui a depuis apuré ses dettes et le Niger, la Commission de régulation de l’électricité (NERC) du pays affirme que les acheteurs devraient être prêts à payer des tarifs commerciaux pour la fourniture. Le Nigéria fournit 300 mégawatts d’électricité au Togo, au Bénin et au Niger.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •