Partager avec votre communauté

Au Nigéria, le gouvernement se penche actuellement sur un scénario catastrophe de 30 dollars par baril de pétrole comme prix de référence et une production de 2,1 millions de barils par jour. Ces données entrent dans le cadre du projet gouvernemental qui consiste à réajuster le budget des finances 2020, en raison de la faiblesse actuelle des cours.

L’information a été donnée mercredi, par la ministre des Finances Zainab Ahmed . La dirigeante a déclaré la semaine dernière que le budget 2020 de la plus grande économie africaine devait être réduit parce qu’il prévoyait un prix du pétrole de 57 dollars le baril. Le prix du baril était alors de 53 dollars.

C’est par la suite que le marché s’est affolé, suite à la décision de l’Arabie Saoudite de doper sa production et de casser ses prix après l’échec de l’accord de réduction de l’offre OPEP + Russie.

Selon l’Agence internationale de l’énergie, cette année, les pays en développement devraient perdre jusqu’à 85 % de leurs recettes pétrolières. Le Nigéria risque d’entrer en récession si la situation persiste.

Olivier de Souza

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •