Partager avec votre communauté

Mercredi, Shell a déclaré que le gaz découvert en Tanzanie est doté de l’intensité carbone la plus faible de l’ensemble de son portefeuille. Par conséquent, il estime que le projet de sa monétisation via le gaz naturel liquéfié, sera le plus efficace en termes d’émissions de carbone dans le monde.

« Une fois achevée et entièrement construite, l’usine de GNL de la Tanzanie sera l’un des projets les plus uniques de l’industrie pétrolière et gazière en ce qui concerne son empreinte carbone, en grande partie grâce à la haute qualité du gaz et à ses faibles niveaux de CO2, explique un communiqué.

En plus de cet atout, Shell avait prévu d’exploiter le gaz avec une technologie qui augmente l’efficacité et réduit les émissions de carbone.

Au total, 22 puits d’exploration et d’évaluation ont été forés sur place pour une capacité de gaz récupérable de 22 Tcf pour un investissement de 2 milliards de dollars. Les négociations relatives aux aspects techniques et financiers du projet se poursuivent entre le gouvernement et les parties prenantes.

Olivier de Souza

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •