Partager avec votre communauté

Au Liberia, la LEC, la compagnie électrique nationale affirme ne pas avoir les moyens de mettre en œuvre les mesures sociales décrétées par le président George Weah pour faire face au coronavirus. Le plan de stimulation de l’économie du président incluait en effet la gratuité de la fourniture électrique durant la période de confinement.

Elle se ferait par l’allocation aux abonnés, de coupons de 20 $ pour leur électricité, ce montant équivalent à la facture moyenne d’un abonné pour une période de 1 mois.

La LEC a déclaré au sénat qu’elle est préparée à allouer ces coupons sur une période de un mois seulement, et que même dans ce cas, il lui faudrait un appui financier du ministère des Finances et de la Planification du développement.

Le gouvernement a récemment obtenu du législatif le décaissement de 4 millions $ au profit de la LEC pour la couverture de ces charges. Mais cette dernière affirme avoir considéré ces fonds comme un arriéré des services fournis au gouvernement par le passé.

Au total, 65 000 consommateurs sont concernés par cette mesure. Le ministre des Finances a affirmé qu’il communiquerait bientôt les conditions d’allocation de ces coupons.

Gwladys Johnson Akinocho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •