Partager avec votre communauté

Un producteur d’électricité indépendant (IPP) a récemment remporté un contrat au Mali. C’est Pal 4 Énergie Solaire qui va construire une centrale solaire photovoltaïque de 100 MWc à Diéma dans l’ouest du pays.

Malgré un contexte marqué par des attentats terroristes, la municipalité de Diéma vient d’être choisie pour abriter deux centrales électriques. L’un sera solaire, l’autre thermique. Les projets sont proposés par Pal 4 Energie Solaire, un producteur d’électricité indépendant (IPP) basé aux Emirats Arabes Unis.

Un accord de concession a récemment été signé entre le directeur général de Pal 4 Solar Energy Muhammad Zafar et Sambou Wagué, ministre malien de l’Energie et de l’Eau. La société des EAU a l’intention de mettre en place une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 100 MWc. Pal 4 Énergie Solaire exploitera son usine sur une période de 25 ans.

Le projet prévoit également la construction de lignes moyenne et haute tension qui relieront la ville de Diéma à la capitale Bamako. La construction de ces lignes devrait permettre de connecter plusieurs localités au réseau électrique national du Mali. C’est le cas de Nara, Nioro et Banamba. Selon Sambou Wagué, ministre malien de l’Energie et de l’Eau, les travaux débuteront prochainement pour une durée de 12 à 14 mois.

À l’instar d’autres pays africains, le Mali entend désormais s’appuyer davantage sur les IPP pour la construction de ses installations de production d’électricité. En janvier 2020, le gouvernement de ce pays d’Afrique de l’Ouest a accordé une concession à Amea Power. L’IPP, basé aux Émirats arabes unis, construira une  centrale solaire photovoltaïque de 50 MWc à Tiakadougou-Dialakoro , une petite ville de 7 000 habitants près de la capitale Bamako. L’entreprise financera, construira et exploitera la centrale solaire de Tiakadougou-Dialakoro sur une période de 25 ans.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •